Clavier Hygiénique Medigenic

Tapez confortablement et surface lisse

94 % plus hygiénique

Tapez confortablement

Matière de haute qualité

Meilleures pratiques

94 % plus hygiénique

Beste in cleanability

Une surface plane est facile à nettoyer. Le nettoyage régulier n’est effectué que s’il est facile. Par conséquent, le dessus d’un clavier Medigenic est complètement plat et le clavier peut être nettoyé au point d’utilisation à l’aide du bouton marche/arrêt.

Tapez confortablement

Les claviers médicaux ne sont pas réputés pour leur confort de frappe. Les exigences étant différentes de celles d’un clavier classique, des concessions doivent être faites. Medigenic a mis au point un composé unique de silicone, qui est suffisamment élastique pour permettre une frappe confortable, mais aussi suffisamment solide pour résister aux désinfectants couramment utilisés. L’AMC a effectué un test comparatif avec 7 marques différentes et Medigenic est arrivé en tête !

Matière de haute qualité

En 2012, l’hôpital universitaire d’Anvers a acheté Medigenic pour son service de soins intensifs. Sept ans plus tard, le département ICT nous a recontactés : les claviers fonctionnaient toujours bien, mais les lettres s’étaient effacées en raison de l’utilisation 24/7. Heureusement, il n’a pas été nécessaire de remplacer tout le clavier, mais seulement la housse en silicone.

Meilleures pratiques

En théorie, l’achat d’un clavier qui obtient les meilleurs résultats sur ces points devrait suffire. Cependant, dans la pratique, il existe un autre facteur qui affecte l’hygiène, à savoir l’utilisateur. Les études montrent que les gens oublient souvent de nettoyer régulièrement leur clavier par manque de temps ou d’activité. C’est pourquoi l' »alerte de nettoyage » a été mise au point pour rappeler à l’utilisateur qu’il est temps de nettoyer son clavier. Le nettoyage du clavier permet également de nettoyer directement les mains – une situation gagnant-gagnant !

Medigenic développé pour et par les médecins

Le développement de Medigenic a été effectué par le professeur d’anglais. Peter Wilson, médecin-microbiologiste à l’UCLH.

Nos clients